';

Bilan

  • Mettre en avant les ressources
  • Analyser le fonctionnement affectif et cognitif
  • Comprendre les difficultés
  • Chercher des réponses
  • Orienter vers des professionnels adaptés
  • Recevoir des conseils

qu'est ce qu'un bilanQu’est-ce qu’un bilan ?

Un bilan permet de faire un point sur les capacités intellectuelles et émotionnelles de l’enfant/l’adolescent. Il fait suite à une demande de professionnels (enseignants, professionnels du milieu médical ou paramédical…) ou de parents se trouvant sans réponse face aux difficultés de leur enfant/adolescent. L’objectif est d’identifier les forces et faiblesses de l’enfant/l’adolescent afin de pouvoir mettre en place un accompagnement le plus adapté possible. Il existe deux types de bilan :

Le bilan « intellectuel » (aussi appelé bilan psychométrique) : il se centre sur le fonctionnement intellectuel de l’enfant à travers différents indices : l’indice de compréhension verbale, l’indice visuo-spatial, l’indice de raisonnement fluide, l’indice de mémoire de travail et l’indice de vitesse de traitement. Chacun de ces indices sera expliquer et développer par rapport à la situation de l’enfant/l’adolescent.

Le bilan « de personnalité » (aussi appelé bilan projectif) : il s’intéresse à la sphère affective de l’enfant/l’adolescent. L’objectif est de comprendre pourquoi et comment l’enfant/l’adolescent se retrouve confronté à ses difficultés, qu’est-ce qui entrave son bien-être dans son fonctionnement émotionnel.

Ces deux bilans sont complémentaires et interdépendants. Ils sont fortement recommandés par la plupart des professionnels. En effet, des difficultés intellectuelles peuvent engendrer des problèmes affectifs et l’inverse est également possible : une difficulté émotionnelle peut entraver les apprentissages scolaires de l’enfant/l’adolescent.

quand faire un bilanQuand en faire un ?

Les raisons peuvent être diverses mais on peut citer comme exemple : éventuelle hyperactivité, difficultés de concentration et d’attention, problème de comportements (violence, retrait social, agitation…), gêne dans la communication avec les différents interlocuteurs (famille, école, amis…), trouble des apprentissages, possible précocité ou déficit intellectuel, trouble de l’alimentation ou du sommeil, etc…

comment se déroule un bilanComment se déroule un bilan ?

Un bilan commence par un entretien préalable sur 1 séance. L’objectif est d’analyser et comprendre la demande. Le psychologue rassemble des éléments afin de reconstituer l’histoire du patient, d’englober son environnement.

S’en suit alors la passation du bilan. Il faut 4 séances. Une séance supplémentaire peut être demandée en cas de difficulté à faire passer le bilan. Cela arrive rarement.

Ensuite, le psychologue rassemble les résultats et rentre dans la phase d’analyse. A la fin de son travail, il rédige un compte-rendu écrit reprenant tous les éléments.

Enfin, une phase de restitution a lieu avec l’explication des résultats sur 1 séance avec remise du compte-rendu écrit. Cette séance a lieu entre 3 semaines et 1 mois après.

Toutes les séances du bilan sont comprises dans le forfait, il n’y a que la première séance qui est à régler à part. Ceci est dû au fait que le psychologue est dans l’obligation d’analyser la demande avant d’accepter de réaliser un bilan. Il peut arriver par exemple qu’il oriente le patient vers un accompagnement psychologique plutôt qu’un bilan.